L'accouchement

L'accouchement est le processus naturel par lequel une femme met au monde un enfant. Il est à chaque fois unique et vécu différemment selon chaque femme.

Être enceinte est un processus naturel, pas une maladie. Toutefois, il peut être nécessaire d'expérimenter son nouvel état en suivant une préparation spécialisée à la naissance afin d'exprimer son éventuelle anxiété, trouver des réponses à ses questions et communiquer avec d'autres parents.

Pour nous y aider : rôle très large et important des hormones, instinct, vocalise, position physiologique, etc. ; nous pouvons aussi faire partie d'associations de jeunes parents qui proposent de partager des expériences très diverses, de discussions encadrées par des professionnels motivés, par la qualité de l'information, de donner accès à une bibliographie recommandée sur la grossesse, l'accouchement, l'allaitement, le portage, les apprentissages, la psychologie, le couple, la place de la famille, l'éducation respectueuse, le maternage, la fratrie, la scolarité, l'adolescence, etc.

Nous pouvons avoir accès par ces associations à des préparations à l'accouchement en obtenant des adresses de cours de Yoga spécialisé, Qi gong spécialisé, natation prénatale, chant et danse prénatale, de sophrologie spécialisée, d'haptonomie, etc.

Aussi, avoir accès à des aides de médecines naturelles peuvent être complémentaires comme l'ostéopathie, la kinésiologie, la naturopathie, la nutrition, la diététique, l'homéopathie, l'aromathérapie, la phytothérapie, l'acupuncture, les massages spécialisés, la médecine chinoise, l'ayurvéda, mais aussi la psychologie, etc.

Il ne suffit pas d'être préparée dans son corps mais aussi dans la tête, son esprit et son cœur, avec des préparations choisies avec conviction, nous y sommes vraiment aidées. Le principal moteur dans tout cela c'est sa réelle et propre motivation de grandir avec ce bébé qui va arriver, l'accompagner, le guider.

C'est pour cela qu'il faut inclure naturellement notre conjoint, nos familles, nos amis dans un dynamique autour de cet être à venir, préparer un espace rien que pour cet enfant. C'est-à-dire, préparer sa venue au monde ensemble, de façon consciente et lucide, mais avec toute la douceur et l'intimité dont nous avons besoin en tant que femme, que compagne, que mère, que fille, que sœur, qu'amie… Ces facettes de notre personnalité vont se re-définir psychologiquement. Les autres vont devoir se repositionner face a ce changement, notamment dans la famille que nous constituons déjà avec cet être en devenir et qui prendra sa place naturelle dans cette nouvelle cellule familiale quand le moment sera venu. Cet accouchement est la naissance d'une nouvelle femme, nouvel homme, nouvel enfant, nouvelle conjointe, conjoint, fils ou fille, d'une mère et d'un père, sœur et frère, ami et amie.

Le processus d'une naturelle est plus ou moins bien compris et respecté lors de l'accouchement.<ref>Comment le déroulement physiologique de la naissance est sans cesse perturbé</ref> Il est ainsi plus ou moins médicalisé selon les circonstances et le projet de naissance éventuel des parents.

Nous devons vraiment apprendre à anticiper l'après naissance : quel sera son premier mode d'alimentation, de change, de portage, et de promenade ; surtout à l'organisation pratique du très fatiguant retour à la maison si nous accouchons à l'extérieur. Comment et où va dormir notre bébé les premiers mois ? Qui fera les courses, le ménage et les repas pendant que nous récupérons des nuits blanches des premiers mois ? Qui s'occupera convenablement des frères et sœurs pendant que nous prendrons soin de nous et de notre nouveau-né ? Quel pédiatre choisir pour notre bébé ? Quelle rééducation périnéale et abdominale choisir et auprès de quel professionnel ? Vers quels remèdes naturels complémentaires de remises en forme se tourner ? Quel mode de garde choisir ?

L'accouchement tel quel n'est pas que physique, il requiert l'investissement de tous les plans de notre être. C'est une aventure que l'on traverse seule au final. On se retrouve face à soi et ces limites, face à son potentiel, ses capacités mentales plus que physiques. C'est à ce moment là qu'on apprend sur soi vraiment, de quoi on est faite et vers quoi on se tend. C'est aussi un lâcher prise sur d'anciens comportements, relations, principes, schémas de pensée… Une nouvelle philosophie s'offre à nous, on tâtonne et on avance dans notre nouveau monde, celui du jeune parent qui se forme au contact de son enfant. Un enfant qui nous a choisi comme parent et qui partage son innocence avec nous.

Liens externes

Bibliographie