La Reproduction

La reproduction est un processus par lequel les individus d'une espèce évoluent en se perpétuant. La reproduction assure également la survie d'une espèce. La reproduction est donc une activité fondamentale de la vie, pour l'ensemble des vivants.

La reproduction sexué assure une biodiversité génétique des populations. La reproduction asexuée représente une multiplication. Elle désigne un autre mode de reproduction où le matériel génétique parentale et la descendance restent souvent identiques. C'est une formule apparenté au clonage ou à la parthénogenèse. Par exemple, le bouturage horticole est une forme de reproduction asexué multiplicatrice.

Chez les plantes (angiospermes), la fleur est l'appareil génital qui assure les principales fonctions reproductrices. La reproduction sexuée est aussi associé à l'activité sexuelle d'individus mâle et femelle. Cet activité n'implique pas nécessairement l'accouplement. Des organismes stationnaires comme les champignons, les plantes , les moules et des individus d'autres niveaux trophiques réalisent une reproduction sexuée sans copulation directe.

Pour de nombreuses espèces, la reproduction sexuée est l'occasion d'un échange génétique entre 2 individus généralement de sexe opposé. C'est pour cela que chaque individu est différent d'une génération ou d'un cycle de reproduction à l'autre. Cette fécondation produit un nouveau génome et donne plus globalement une évolution biologique des populations. Lors d'une modification des conditions de l'environnement ces nouvelles combinaisons originales feront l'objet d'une sélection naturelle. L'évolution vers la reproduction sexuée des individus présente des caractéristiques compte tenue de son abondance dans le monde vivant:

  • La présence d'un second individu est essentielle.
  • La recherche d'un partenaire est inévitable.
  • Le développement de comportements grégaires est nécessaire.
  • La distribution de l'espèce est lié à l'adaptation d'une nouvelle combinaison génétique.
  • Des rapports culturels et territoriaux associés au genre se distinguent.

La division cellulaire assure cette forme de reproduction chez la cellule. Théoriquement, les cellules issues de cellules antérieures disposent d'un patrimoine génétique identique aux cellules parentales. Des mutations de gènes sont toutefois possibles. Chez les organismes pluricellulaires, l'organisme “initial” se sépare d'une ou plusieurs cellules, qui élaborent un nouvel organisme (un clone). Dans ce cas, le matériel génétique des nouvelles cellules reste inchangé. C'est le cas des spores et de la propagation des plantes par stolon, par rhizomes, par tubercules et par bulbes.

Les fruits de la reproduction de nombreuses plantes sont généralement adaptés aux conditions de l'environnement pour favoriser leur dispersion. Que ce soit par le vent, par les cycles météorologiques, hydrologiques ou par d'autres organismes, les graines sont propagés dans des habitats correspondants. Chez les espèces animales à mobilité réduites, le résultat de la reproduction est aussi couplé à des systèmes écologiques de dispersion naturels.

Biologie