La cabane

La cabane est un abri de fortune construit avec des matériaux trouvés sur place (souvent du bois).

En général, elle est construite manuellement et en milieu naturel, avec des matériaux trouvés à proximité : branches, feuilles, rondins de bois, broussailles, etc.

Moins communément, elle peut aussi être fabriquée à partir de matériaux comme du métal (tôle), du tissu ou du plastique (bâche) et être située dans une zone non naturelle comme le jardin d'une maison ou encore sur l'eau (pilotis).

cabane-pecheur.jpg cabane01.jpg cabane-3.jpeg 76980490_o.jpg cabane_dans_les_arbres_sterenn_1.jpg 6d01114c07ede48a0abced26dbd11006_large.jpeg
interieur-cabane-pres-verts.jpg vosges_cabane_reve_de_gosse.jpg 0290017105375834-c2-photo-oytoyontzoje6incio2k6nju2o3m6ntoiy29sb3iio3m6ntoid2hpdguio30_3d-interieur-cabane-tribu.jpg 1271942321_1580791511.jpg pc170301.jpg 14127-originale.jpeg

Bibliographie

Afficher/cacher la bibliographie

Afficher/cacher la bibliographie

La cabane peut servir de lieu de vie ou seulement de lieu de stockage.

Elle peut également être un abri et un camouflage pour chasser, pêcher ou pour simplement observer la faune sauvage.

Construire une petite cabane, chez soi ou dans la forêt constitue également une activité ludique et coopérative pour les enfants.

La cabane est indispensable là où l'autoconstruction est nécessaire, dans des zones inaccessibles aux véhicules. Mais au-delà de l'autoconstruction, la cabane est aussi une écoconstruction qui peut s'inscrire dans un choix de vie écologiste (matériaux naturels), primitiviste (par refus des technologies industrielles) ou, tout simplement, anticonformiste.

Concrètement, si vous séjournez dans un coin tranquille de la nature, dénué d'habitation, donc de propriétaires, vous n'aurez qu'une alternative à la tente : la construction d'une cabane.

Il y a 2 possibilités :

  • Arriver au printemps pour préparer les terres et l'accueil des bêtes.
  • Arriver à l'automne pour préparer les fondations et les matériaux (bois et pierre).

Dans les deux cas, une tente ou une cabane sont indispensables. Il est difficile de vivre réellement dans une tente, encore plus d'y stocker du matériel, d'y bricoler ou autre. Il est pratique de construire des cabanes temporaires.

L'été, il faut lutter contre la pluie et les insectes.

L'hiver contre le froid et le vent.

En toute rigueur, la construction d'une cabane nécessite l'obtention d'un permis de construire, ce qui n'est possible que sur un terrain à bâtir, dont le prix est de ce fait nettement plus élevé qu'un terrain agricole.

On est dispensé du permis d'urbanisme lorsque la cabane répond aux conditions suivantes (réunies simultanément, ce qui est finalement très rare):

  • fabriquée en bois;
  • surface maximale de 20 m2;
  • hauteur de corniche inférieure à 2,50m;
  • hauteur de faîte inférieure à 3 m;
  • construite contre un mur autorisé existant ou au moins à 1 mètre des limites de parcelle, à moins de 30 m de l'habitation;
  • construite en dehors du jardin de devant;
  • construite hors d'une zone d'aménagement vulnérable comme une région naturelle.

Lorsqu'une de ces conditions n'est pas remplie, un permis est à demander à la commune.

Le projet doit donc être étudié précisément pour satisfaire toutes ces conditions, tout en restant d'un prix abordable.

  • « Archilibre », Architectures libres, spontanées, sauvages, décalées, autodidactes, architectures sans architectes, novatrices, hasardeuses, marginales, primaires…
  • « Ardheia », une relecture de la législation actuelle en vue de construire des cabanes.



Licence de cette page

Les textes, issus en grande partie du défunt projet Ékopédia, sont disponibles sous les termes de la licence Creative Commons « CC BY-SA 3.0 FR ».